Une géographie (3/3)

21 mars 2020

Les temps présents

21 mars 2020
empty image

Je crois que les humains font deux erreurs graves qui se répondent.

La première est de ne pas réfléchir jusqu’au bout et par eux-mêmes, devant les graves questions qui se posent à eux, surtout en ces temps présents.

Beaucoup se gavent d’informations par tous les médias possibles, puis font leur sauce et la resservent ensuite comme leur propre opinion, à qui veut bien l’entendre.

La deuxième erreur est d’avoir éliminé Dieu. 

Dieu a été « ex-culturé ».

Et voilà l’homme croyant à sa toute puissance. Il n’a même pas conservé le précepte fondamental de la philosophie antique, l’exhortant à tenter de s’améliorer en cultivant des vertus. Cultiver les vertus ?

Peu d’humains y songent aujourd’hui et cela paraît même presque ridicule.

Mais qu’est ce qui est le plus ridicule au fond ?

Cultiver en soi les vertus cardinales, auxquelles on peut rajouter l’humilité, ou continuer à n’être qu’un copieur zélé ou courroucé, des opinions d’autrui ?

L’homme se croit fort, capable de tout résoudre, et pourtant, alors que l’ensemble de la planète est entré dans la 6ème crise d’extinction massive, il ne réagit pas !

Alors ?

Alors, s’agit-il de ’s’occuper’, en attendant que la pandémie passe, pour ensuite retrouver très vite la folie ordinaire ?

0u plutôt de profiter de cette pause pour se retrouver face à soi-même, face à ses propres forces, afin de chercher, avec prudence et discernement, sa propre vérité.

L’homme, lui qui se croit si fort, est finalement mis devant le constat qu’il n’en est rien. Aura t-il le courage de commencer à se poser les vraies questions ?

Donc, au lieu de se saturer de télévision, Netflix et autres, fermons les écrans et prenons du temps pour entrer en nous-mêmes, penser par nous-mêmes, réfléchir et revenir à ce qui importe vraiment dans nos vies pour le  mettre en œuvre.

Quand on y regarde de près, la seule aventure qui vaille vraiment la peine est celle de l’Amour.

Au cours d’une vie humaine il est proposé différents parcours pour apprendre à aimer plus loin, plus large, plus haut et plus en profondeur.

L’homme attendra t-il son dernier jour pour s’y mettre ? 

N’est-il pas grand temps qu’il essaye de s’améliorer et d’expérimenter l’amour ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.