Entraide ou quête individuelle du bonheur ?

14 janvier 2017

Les Enquêtes

14 janvier 2017

Pour 2017, des voeux à ma façon

14 janvier 2017

Je vous souhaite de mieux vous comprendre pour mieux comprendre les hommes.

Je vous souhaite de voir que derrière chaque violence, la vôtre ou celle des autres, se cache une souffrance intérieure aussi forte que la violence extérieure.

Je vous souhaite d’apaiser votre cœur douloureux d’enfant blessé enfoui au fond de vous, et d’aller vers un apaisement durable avec votre propre histoire et ceux qui en ont été les acteurs. Vous deviendrez ainsi libre et disponible pour la vraie vie qui attend patiemment votre bon vouloir.

Je vous souhaite d’avoir pour exemple des êtres vivants ou morts dont la vie reflète vos aspirations intimes. Je vous souhaite de bien les connaître et de copier leurs qualités, afin de réaliser ce qui est en attente au fond de votre cœur.

Je vous souhaite d’arrêter la quête utopique d’un bonheur personnel, mais de connaître la réjouissance renouvelée d’être un temps relié à soi, à l’autre ou à l’ordre des choses, dans un monde en marche et auquel vous voulez participer en y intégrant toutes les formes de vie.

Finalement je vous souhaite d’aimer de plus en plus loin, de plus en plus haut, de plus en plus large.

Je vous souhaite une bonne année !

1 comment

  1. Sais tu que tout au long de mon chemin tu es toujours là ? C’est toi qui a ouvert la première porte et depuis j’essaie d’avancer, je découvre cet autre monde et le partage avec tous les gens qui m’entourent et en particulier mes enfants. Je crois que je n’ai jamais eu l’occasion de te remercier alors je profite de cette nouvelle année pour te dire que tu es la personne qui m’a éveillée et que je t’en serais reconnaissante toute ma vie. Même si nous ne partageons pas beaucoup de moments ensemble, pour moi tu existes, tu es mon guide en quelques sortes et je continue à admirer tout ce que tu fais. Merci, merci, merci pour ce que tu es et tout ce que tu donnes à chacun.
    Je t’embrasse tendrement.
    Marie Françoise Ancelin

Laissez un commentaire